Logo association des transplantes thoraciques de l'ouest
Logo association des transplantes thoraciques de l'ouest

Association des Transplantés Thoraciques de l'Ouest

Bretagne - Pays de la Loire - Poitou Charentes

Nouvelle Vie greffes coeur et poumons dans l'Ouest

Actualités d'ATTO Nouvelle Vie

Message de soutien aux soignants

Article publié le 27/03/2020

FRANCE GREFFES CŒUR ET/OU POUMONS
et ses associations adhérentes
A Mesdames, Messieurs, les cardiologues, pneumologues, anesthésistes, réanimateurs, cadres de santé, infirmières, aides-soignantes, cellules de coordination, à tous les personnels des centres hospitaliers et cliniques, vous avez toutes et tous concouru à nous donner une seconde vie.
Aussi, dans l’épreuve que nous traversons tous aujourd’hui, nous voudrions vous faire part de tout notre attachement et notre reconnaissance.
Sachez que nous pensons aux difficultés que vous rencontrez. Si nous ne pouvons vous soutenir que moralement, nous vous assurons de tous nos sentiments les plus cordiaux.
La Présidente
Claire MACABIAU


Activité de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus en période de COVID-19

Article publié le 24/03/2020

L’épidémie créée par la circulation du virus COVID 19 sur notre territoire mobilise fortement les établissements de santé, les soignants et particulièrement les services de réanimation. Elle a un impact fort sur l’organisation hospitalière et elle crée des contraintes humaines et logistiques inédites.

Pour ce qui concerne l’activité de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus, l’Agence de la biomédecine, en lien avec la Société francophone de transplantation, la Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation et la Société française d’urologie, relaie auprès des professionnels intéressés les avis rendus par le Haut Conseil de la Santé publique (HCSP), et recommande que ces avis soient mis en œuvre dans les conditions suivantes.

Lorsque la greffe peut être différée, en particulier lorsqu’est en cause une greffe rénale ou une greffe de tissus, le risque du receveur à être infecté dépasse le bénéfice de la transplantation ; il est donc recommandé de repousser la réalisation de la greffe à une date postérieure au pic épidémique. Il est également recommandé de différer les transplantations rénales à partir de donneur vivant.

Lorsque la réalisation de la greffe est urgente, que son report constituerait une perte de chance pour le receveur, notamment parce qu’elle concerne un organe vital (cœur, foie, poumon…) ou qu’un donneur rare a été identifié, il est recommandé de poursuivre le programme de prélèvement et transplantation. Dans ce cas, la réalisation du prélèvement et de la greffe d’organes ou de tissus doit être effectuée selon les recommandations relatives au stade 3 telles que précisées par l’avis du 13 mars 2020 du HCSP complétant les avis des 7 et 24 février 2020 relatifs aux mesures de prévention pour la greffe.

Enfin, tous les donneurs sont testés systématiquement afin de s’assurer de l’absence de risque de transmission du virus COVID 19.

Je peux vous assurer que les équipes de l’Agence sont très mobilisées et que nous continuerons à vous informer si la situation devait évoluer.

Emmanuelle CORTOT-BOUCHER
Directrice générale


Suivi situation Covid-19 et vécu des usagers / France Assos Santé

Article publié le 19/03/2020

France Assos Santé reste mobilisé et s’est organisé pour garantir un suivi des mesures prises, afin de s’assurer qu’elles restent adaptées aux besoins et problématiques rencontrées par l’ensemble des usagers et des personnes malades. Un premier communiqué de presse a été diffusé mardi.

Gérard Raymond a également pu s’entretenir ce jour avec le Ministre de la Santé, O. Véran, au sujet de la crise sanitaire en cours. Vous trouverez ci-dessous le rapport de la conversation téléphonique.

Afin de porter au mieux la voix des usagers et de faire connaitre les inquiétudes et problématiques rencontrées durant cette période de gestion de l’épidémie et de confinement, nous vous invitons à nous communiquer vos retours et / ou observations en lien (accès aux médicaments et aux soins, modalités de prise en charge, protection des plus fragiles…) à l’adresse suivante : paysdelaloire@france-assos-sante.org

Par ailleurs, nous précisons que pour les questions juridiques individuelles Santé Info Droits reste accessible par téléphone au 01-53-62-40-30 ou par courriel : https://www.france-assos-sante.org/sante-info-droits/

Nous restons à votre disposition durant toute cette période.

Bon courage à toutes et à tous et au plaisir de vous retrouver très prochainement,

L’équipe de France Assos Santé Pays de la Loire



Amandine ALLAIRE
Coordinatrice Régionale – Pays de la Loire
Tél. : 02 40 75 23 65 / 06 25 47 08 53
Mail : aallaire@france-assos-sante.org



Objet : entretien téléphonique Gérard Raymond, président de F.A.S – Olivier Véran, ministre de la santé

Date : 19 mars 2020 à 12 h, durée : 20 minutes
Nous avons abordé les sujets qui nous préoccupent le plus :
1 - Les masques pour tous Le ministre est totalement contre et garde la ligne « pas besoin de masques pour ceux qui ne sont pas malades ». Son argument : « les masques peuvent contaminer plus que protéger car les personnes les touchent les ajustent sans se laver les mains et donc peuvent être plus dangereuses ». En revanche il affirme que le ministère et lui-même se démènent pour fournir des masques à tous les professionnels médicaux, para médicaux, auxiliaires de vie y compris les aides à domiciles PSAD etc…mais cela demande un peu de temps.
2 – Il reconnait clairement l’impréparation de notre système de santé face à une crise. Il s’engage dès la fin de celle-ci à entreprendre avec tous les acteurs et particulièrement nous un travail commun pour prévoir et réagir vite.
3 - Sur le « tri » des patients Il s’inscrit en faux sur le document qui serait sorti du ministère tel qu’indiqué dans le journal Le Monde. Il réaffirme qu’il n’y aura pas d’autre « tri » que les choix normaux thérapeutiques en usage jusque-là.
4 – Il accepte notre demande de dédier une personne de son cabinet spécialement pour nous afin que nous puissions échanger en permanence sur toutes les questions que se posent avec légitimité les associations et les patients ainsi que les citoyens.
5 - Il attend de nous sens des responsabilités clairvoyance et surtout de mobiliser nos communautés à rester confinées et respecter cette situation.
6 - Nous avons convenu de nous appeler chaque fois que cela nous semblera nécessaire.


jeux européens en Espagne

Article publié le 05/02/2020

Pour les greffés sportifs (ou pas) pensez à vos inscriptions.... pour passer de bons moments dans la joie et la bonne humeur.